International

A Paris, la ligne 14 du métro en plein essor, la 13 toujours aussi chargée

0


Sur le quai de la station Place de Clichy, ce jeudi 4 mars après-midi, Laaouni est enthousiaste. « La 14, c’est top !, s’exclame ce vieil habitué du métro parisien. Aucun souci, jamais. Les rames sont parfaitement à l’heure. Les nouvelles stations, magnifiques. Remerciez-les, à la RATP ! » Il baisse d’un ton. « Sur la 13, en revanche, rien n’a changé. » Juan Carlos, qui habite dans le 17arrondissement de Paris et travaille porte d’Aubervilliers, confirme : « Oui, la 13 est toujours aussi blindée. » Rima est sur la même longueur d’ondes. « Pour le moment, je n’ai pas vu de réel changement, note cette étudiante, utilisatrice quotidienne de la ligne 13. J’évite toujours de la prendre aux heures de pointe, d’autant que ça sent les égouts. »

Article réservé à nos abonnés Lire aussi La ligne 13, la plus saturée et la plus anxiogène du métro parisien

La ligne 14 plébiscitée, la 13 toujours chargée… Deux mois après l’ouverture de quatre nouvelles stations pour changer la donne dans le nord-est de Paris, les résultats ne sont pas tout à fait ceux attendus.

Au lieu de s’arrêter au nord à la gare Saint-Lazare, la 14 dessert maintenant les stations Pont-Cardinet, Porte de Clichy, traverse le périphérique et pénètre en Seine-Saint-Denis, jusqu’à son terminus situé à la mairie de Saint-Ouen. Le prolongement de cette ligne moderne, totalement automatique, a connu un succès immédiat. Sa fréquentation a bondi d’un coup de 10 % à 50 %, selon les jours.

Lors de la seconde semaine de février, en moyenne 34 000 voyageurs ont ainsi franchi ses portillons chaque jour, soit 21 % de plus que durant la semaine équivalente de décembre, juste avant l’entrée en service de ce prolongement, le 14 décembre. C’est ce que montrent les données fournies au Monde par Ile-de-France Mobilités, l’entité qui organise les transports en commun dans la région.

Désengorger la ligne 13

« C’est la preuve que les nouvelles stations répondent à un vrai besoin des habitants, notamment de Saint-Ouen et Saint-Denis », se réjouit-on à la mairie de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Les quatre nouvelles stations se trouvent dans des zones de bureaux en développement, avec le nouveau quartier des Batignolles et le tribunal de Paris, le siège de la région Ile-de-France et la zone d’activité des Docks de Saint-Ouen. L’Etat et les collectivités locales n’ont pas investi 1,5 milliard d’euros dans cette ligne pour rien.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi La ligne 14 du métro en route pour devenir la plus fréquentée de Paris

Mais l’effet sur la ligne 13, qui traverse Paris du nord au sud en passant par les Champs-Elysées, n’est, lui, pas net du tout. C’était pourtant l’objectif numéro un : le prolongement de la 14 visait avant tout à désengorger la 13, la ligne la plus saturée de tout Paris devenue un enfer quotidien pour de nombreux utilisateurs. La création des quatre nouvelles stations devait inciter toute une partie des usagers de la ligne 13 à plutôt emprunter la 14, et alléger ainsi de 25 % la fréquentation de la ligne, « afin d’améliorer la qualité du transport de ses 650 000 utilisateurs quotidiens ».

Il vous reste 51.22% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.



Source link

Nakodal

Avec « Ultra », Booba joue l’apaisement pour son ultime album

Previous article

Face à l’inceste, le Canada prône la « justice du passé lointain »

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.