International

Au Chili, une campagne de vaccination exemplaire contre le Covid-19

0


Vaccination avec une dose de Sinovac le 26 février 2021 dans un centre de vaccination en drive-in à Santiago.

« Nous sommes le deuxième pays au monde à vacciner le plus rapidement, derrière Israël », a affirmé le ministre chilien de la santé, Enrique Paris, lundi 8 mars. De fait, la campagne de vaccination contre le Covid-19 avance à un rythme impressionnant dans ce pays d’Amérique du Sud. Depuis début février, plus de 4,1 millions de personnes sur 19 millions d’habitants y ont déjà reçu une première dose, soit l’équivalent de 22 % de la population, contre moins de 6 % en France ; 772 000 sont complètement vaccinés.

« Nous sommes évidemment très fiers », s’est félicité le ministre, membre depuis juin 2020 du gouvernement de droite du président Sebastian Piñera. Après le personnel de santé, les enseignants et les personnes âgées de plus de 60 ans, les habitants de moins de 60 ans atteints d’une comorbidité ont commencé à être vaccinées cette semaine.

Le succès de la stratégie du Chili – qui n’a pas été épargné par la pandémie et déplore plus de 21 000 morts du coronavirus – repose notamment sur le recours à plusieurs fournisseurs. « Nous avons commencé très tôt à négocier des contrats avec plusieurs laboratoires, qu’ils réalisent ou non des essais cliniques dans le pays », explique Rodrigo Yañez, sous-secrétaire aux relations économiques internationales au sein du ministère des affaires étrangères, l’un des principaux responsables des négociations pour l’achat de vaccins.

Autant qu’en France

Le Chili, dont la Chine est le premier partenaire commercial, a principalement fait appel à l’entreprise chinoise Sinovac, qui a réalisé des essais cliniques de phase 3 dans le pays. Santiago a également inoculé près de 330 000 doses du vaccin du laboratoire américain Pfizer. « Nous avons aussi conclu l’achat de 4 millions de doses avec AstraZeneca, 4 millions avec Johnson & Johnson, et nous menons des négociations très avancées avec [le laboratoire russe] Gamaleya et l’entreprise chinoise Cansino », précise M. Yañez.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Les vaccins contre le Covid-19, nouvelle arme diplomatique de la Chine

Avec la livraison, lundi, de 2,1 millions de nouvelles doses du vaccin chinois Sinovac, ce sont près de 10 millions de doses de vaccin contre le coronavirus qui sont déjà arrivées au Chili – autant qu’en France, qui compte pourtant 3,4 fois plus d’habitants. Le pays fait également partie des bénéficiaires du mécanisme de financement de l’OMS Covax. Fort de ces réserves, le gouvernement ambitionne d’avoir vacciné 80 % de sa population d’ici au mois de juillet, et vise donc l’immunité collective au premier semestre.

Il vous reste 53.17% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.



Source link

Nakodal

« Lula est le seul qui semble capable de l’emporter contre Jair Bolsonaro »

Previous article

Arrestation de Cheikh Diouf, le jeune amputé du bras après avoir reçu une grenade lacrymogène

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.