Religion

« C’est notre plus grand souci », la demande des paysans à l’État du Sénégal

0


Après les précipitions notées sur l’ensemble du territoire national notamment dans le centre du pays, les paysans ont entamé les travaux champêtres avec inquiétude. Des obstacles comme la cherté de l’engrais inquiète le secrétaire général des paysans du Saloum, Cheikh Tidiane Cissé. Il a sollicité l’appui de l’Etat du Sénégal en ce qui concerne l’engrais, gage d’une bonne récolte.

« Nous sommes à notre deuxième pluie, pendant la première pluie nous avons semé du mil maintenant c’est au tour de l’arachide mais l’engrais devient le souci des cultivateurs car pour la subvention le nombre touché est minime et sans la subvention le prix de l’engrais devient très cher. Si l’Etat subventionnait à hauteur de 50%, le sac allait couter 17.500 FCFA et si on enlève la subvention, il revient à 35.000 FCFA », a t-il déclaré.

Marché central de Kaolack : plusieurs cantines partent en fumée, des millions perdusSélectionné pour vous : Marché central de Kaolack : plusieurs cantines partent en fumée, des millions perdus

Ainsi le secrétaire générale des paysans du Saloum ajoute que la terre est infertile et sans engrais, il sera illusoire d’attendre une récolte abondante. « Donc, nous demandons à l’Etat d’augmenter son appui comme il l’a fait avec les enseignants et les médecins sinon ce sera compliqué », a t-il conclu.

Babacar Touré



Source link

Nakodal

Abdou Karim Fofana annonce un concert de vuvuzela

Previous article

La nouvelle décision radicale du Qatar

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Religion