Politique

EMPLOI Pour le financement des jeunes et des femmes : 350 milliards mobilisés

0


Dans les réponses pour les jeunes et les femmes, Macky Sall a réitéré, hier en Conseil des ministres, que «sur la période 2021-2023, outre les emplois salariés et les recrutements importants prévus dans plusieurs secteurs, ce sont 350 milliards de francs Cfa au moins, qui seront mobilisés pour le financement» de cette frange de la population.

Dans son message à la Nation sur la crise politique du lundi 8 mars 2021, Macky Sall avait décidé d’une «réorientation des allocations budgétaires» pour davantage renforcer la formation et l’emploi des jeunes. Il l’a rappelée hier, en réunion de Conseil des ministres tenue en mode présentiel. Abordant la question liée à l’accélération de la relance de l’économie nationale, de l’intensification de l’exécution du Pse/jeunesse, du financement et de l’emploi des jeunes, le chef de l’Etat a indiqué que le Pap2A/Pse et le budget de l’Etat seront profondément revus, au regard des nouveaux impératifs, enjeux et urgences signalés. Ainsi rapporte le porte-parole du gouvernement, le président de la République a assuré que «sur la période 2021-2023, outre les emplois salariés et les recrutements importants prévus dans plusieurs secteurs, ce sont 350 milliards de francs Cfa au moins, qui seront mobilisés pour le financement des jeunes et des femmes». Ces ressources publiques exceptionnelles, mentionne le communiqué du Conseil des ministres, «vont financer la première phase de la mise en œuvre du Pro­gramme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socio-économique des jeunes, à raison de 150 milliards pour l’année 2021, 100 milliards pour 2022 et 100 milliards pour 2023».
Le Président Sall exhorte, dans cette dynamique, le secteur privé, à développer une Initiative complémentaire de soutien à l’emploi et à l’insertion des jeunes à l’image de la Convention «Etat-Employeurs». Macky Sall demande, en outre, au gouvernement, d’accentuer la mobilisation générale pour accélérer la réalisation des 45 Centres départementaux de formation professionnelle, et des 45 Maisons de la Jeunesse et de la Citoyenneté. Le chef de l’Etat a aussi donné des instructions aux ministres en charge de l’Emploi et de la Jeunesse, en relation avec le ministre des Finances et du budget et les autres ministres concernés, pour qu’ils préparent «minutieusement la tenue, au plus tard le 10 avril 2021, du premier Conseil national pour l’Insertion et l’emploi des jeunes». Il ne s’est pas limité là. A en croire le communiqué, le Président a rappelé «que le «Fast Track», doit plus que jamais être une réalité dans la mise en œuvre des projets et programmes du Pse et particulièrement le Pse/jeunesse. Il a informé le conseil, qu’il recevra prochainement des représentants d’organisations de jeunes et de mouvements de Jeunesse».



Source link

Nakodal

Taux de croissance 2020 arrêté à 1,5%

Previous article

Le message des jeunes | Lequotidien Journal d’informations Générales

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Politique