International

en Israël, la réouverture des restaurants et le « retour à la vie » après une campagne de vaccination massive

0


La pandémie de Covid-19 a fait plus de 2,5 millions de morts dans le monde, et plus de 116 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis la remontée des premiers cas de contaminations en Chine, fin 2019.

Si la maladie continue de s’étendre dans certains pays du monde, d’autres, à l’instar d’Israël, commencent à entrevoir un retour à la normale.

  • En Israël, un quasi-retour à la normale

S’asseoir dans un café, manger au restaurant ou encore retourner sur les bancs de l’école… La vie en Israël revenait presque à la normale, dimanche 7 mars, à la faveur de nouvelles mesures de déconfinement. Validées la veille au soir par le gouvernement, elles étaient très attendues par les habitants du pays depuis la sortie progressive du troisième confinement mi-février, rendu possible par une campagne de vaccination massive.

« C’est un jour formidable, nous ouvrons les restaurants avec le passeport vert, nous retournons à la vie », a déclaré le premier ministre, Benyamin Nétanyahou, dimanche matin, attablé en terrasse, par une matinée ensoleillée, dans un café de Jérusalem.

Lire aussi : Six questions sur le « passeport vaccinal », promesse d’un retour à la vie normale ou mesure inéquitable ?
Le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, dans un café de Jérusalem, le 7 mars.

Les bars et les restaurants peuvent désormais rouvrir pour les détenteurs du « passeport vert », permis octroyé aux personnes ayant reçu deux doses du vaccin ou guéri du Covid-19. Plus de la moitié des 9,3 millions d’Israéliens ont reçu une première injection du vaccin Pfizer-BioNtech, auquel l’Etat hébreu a un accès privilégié dans le cadre d’un accord de partage de données biomédicales sur les effets de la vaccination. Et environ 40 % des Israéliens ont reçu la seconde dose de vaccin.

  • L’Ethiopie reçoit 2,2 millions de doses de vaccin

L’Ethiopie a reçu dimanche ses 2,2 millions de premières doses de vaccin contre le Covid-19, obtenues grâce au programme Covax de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour permettre aux pays les plus démunis d’avoir accès à la vaccination.

L’Ethiopie a recensé plus de 165 000 cas de Covid-19, dont plus de 2 400 morts. Au cours du mois écoulé, le nombre de cas y a augmenté de 12 % par semaine et celui des morts de 37 % par semaine, selon l’agence de santé publique de l’Union africaine (UA). Le deuxième pays le plus peuplé d’Afrique, avec 110 millions d’habitants, compte en vacciner environ 20 % d’ici la fin de l’année, a indiqué à l’Agence France-Presse un haut responsable du ministère de la Santé, le Dr Muluken Yohannes. « L’administration des vaccins commencera cette semaine », a-t-il affirmé, précisant qu’elle viserait prioritairement les personnels de santé.

L’arrivée des premiers vaccins contre le Covid-19 à Addis Ababa, en Ethiopie, le 7 mars.

Djibouti, voisin de l’Ethiopie, a également reçu ses premiers vaccins AstraZeneca dans le cadre de Covax, destinés aux soignants et aux personnes de plus de 50 ans présentant des comorbidités, a annoncé samedi l’OMS.

Lire aussi : Rome bloque l’exportation de vaccins AstraZeneca en dehors de l’Europe
  • La Slovaquie transfère des malades en Allemagne et en Pologne

Les premiers patients slovaques malades du Covid-19 ont été accueillis par la Pologne voisine et d’autres sont attendus en Allemagne, pour soulager ce pays qui affiche le taux de mortalité au Covid le plus élevé au monde : la Slovaquie, pays de l’UE de 5,4 millions d’habitants, a enregistré en moyenne 24,09 décès pour 100 000 habitants sur les quatorze derniers jours. C’est le taux le plus élevé au monde, juste avant celui de la République tchèque voisine qui est de 22,52 décès pour 100 000 habitants, selon un décompte de l’Agence France-Presse (AFP).

« Trois patients se trouvent en ce moment en Pologne. Nous savons que probablement d’autres encore vont venir », a détaillé le vice-ministre polonais de la santé, Waldemar Kraska, à la chaîne de télévision Polsat News. Deux malades devaient aussi arriver dans l’après-midi dans la ville allemande de Dortmund, a annoncé le gouvernement de Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Ils seront peut-être suivis de huit autres patients dans les prochains jours.

Selon Bratislava, la Pologne et l’Allemagne ont proposé à ce jour dix lits d’hôpital chacune pour des patients slovaques. La Pologne attend aussi le signal des autorités tchèques pour accueillir un premier patient en provenance de ce pays, a ajouté Waldemar Kraska.

  • En Allemagne, ruée sur les tests antigéniques vendus dans le commerce

Vendus entre 21,99 et 24,99 euros, ces autotests permettent à l’utilisateur de faire un prélèvement nasal et de connaître le résultat en quinze minutes.

Les Allemands se sont rués samedi sur les supermarchés de la chaîne Aldi pour acheter les premiers tests antigéniques pour détecter le nouveau coronavirus vendus dans le commerce, dont les stocks se sont épuisés en quelques heures. La chaîne rivale Lidl a pour sa part vu son site Web saturé après avoir mis en vente en ligne des kits de test à domicile.

Au-delà de ces deux distributeurs, les tests seront également mis à la vente dans les principales pharmacies et dans d’autres établissements à travers le pays dans les prochains jours. Par ailleurs, à partir de lundi, tous les Allemands auront droit à un test antigénique gratuit par semaine, effectué par des professionnels dans les pharmacies ou les centres de test agréés.

Le gouvernement allemand compte sur la pratique massive des tests antigéniques pour mener sa stratégie de déverrouillage progressif du dispositif anti-Covid, face au mécontentement croissant de l’opinion, alors que le rythme des vaccinations reste lent. Les experts soulignent toutefois que les tests rapides sont moins fiables que les tests PCR et que les mesures de protection doivent être maintenues même en cas de test négatif.

Notre sélection d’articles sur les vaccins contre le Covid-19

Le Monde



Source link

Nakodal

Alioune Badara Cissé demande à Macky de  » parler aux Sénégalais »

Previous article

L’enquêteur Oumar Touré, en charge de l’affaire Sonko-Adji Sarr, démissionne de la gendarmerie

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *