PolitiqueSociété

Macky Sall, nouveau roi du Sénégal ?

0


Le Sénégal est-il une monarchie avec à sa tête son Altesse sérénissime… Macky Sall ?

Léopold Sédar Senghor, premier Président de la République du Sénégal a légué à son successeur Abdou Diouf, un pays démocratique. Ce dernier a laissé à Me Abdoulaye Wade, un pays au multipartisme intégral. Sous le Pape du Sopi, le Sénégal était devenu un pays avec des acquis démocratiques inestimables…Un legs qu’il a laissé à Macky Sall. Seulement, toute cette tradition démocratique acquise et consolidée au fil des années, est en train de s’envoler. Le Sénégal glisse vers une monarchie avec Macky Sall qui se transforme en un ROI.

Quand il a su pour la plainte : Un ministre révèle comment Macky Sall a réagi à l'affaire SonkoSélectionné pour vous : « Quand il a su pour la plainte » : Un ministre révèle comment Macky Sall a réagi à l’affaire Sonko

Menace de livrer les vaccins du Sénégal à d’autres Etats africains : Macky Sall, le monarque

Comment, un Président de la République peut s’adresser à son peuple en leur donnant des injonctions, leur signifiant qu’il offrirait toutes les doses de vaccins contre la Covid-19 acquises par le Sénégal à d’autres pays africains, s’il ne les utilise pas. Comme si, ces doses de vaccins sont sa propriété. Comme si, l’argent utilisé pour l’acquisition de ces vaccins ne provenait pas des fonds publics. Même si les vaccins étaient acquis gratuitement, il n’a aucun droit de les dévier de leur objectif.

Le Sénégal est maintenant devenu une monarchie avec à sa tête le « ROI » Macky Sall. Un pays qui lui appartiendrait, selon ses propres dires, pour qu’il se mette à déclarer à qui veut l’entendre qu’il « offrirait les vaccins du Sénégal à un pays tiers » s’ils ne sont pas utilisés. Le Président de la République Macky Sall doit savoir que ce qui appartient au Sénégal n’est pas sa propriété. Le Palais de la République ne lui appartient pas. Ni le véhicule ou l’avion présidentiel…C’est dangereux pour lui de tenir de tels propos qui ne doivent être que ceux d’un tyran.

Cet écart du Chef de l’Etat trahirait-il sa pensée de vouloir instaurer cette « dictature » dont parle tant l’opposition. Macky Sall aurait mieux fait de remuer sa langue sept fois, avant de faire une telle sortie. Déjà que les libertés démocratiques sont en train de se faire remettre en cause sous son magistère.

Sous le Président de la République Macky Sall, les manifestations publiques sont de moins en moins tolérées. Le Président de la République Macky Sall n’accepte pas la contradiction. Tous ceux qui s’opposent à lui, sont poursuivis et jetés en prison. On serait de ce fait, tenté de dire que la multiplication des prisonniers politiques est préoccupante.

Le Président de la République Macky Sall fait fausse route. Le Sénégal est un pays qui a une tradition démocratique que nul ne saurait remettre en cause. Il peut choisir une autre voie pour sensibiliser les Sénégalais, afin qu’ils acceptent de se faire vacciner, plutôt que de faire ce genre de menaces.

Xibaaru



Source link

Nakodal

Coronavirus : 224 nouveaux cas positifs annoncés ce samedi 27 février 2021

Previous article

Me Abdoulaye Tall (PASTEF): « Un dignitaire religieux avait prédit ce complot il y a plus de deux mois… »

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Politique