Politique

Restauration des mairies saccagées lors des manifestations : Omar Guèye annonce l’accompagnement de l’Etat

0


Les mairies ayant subi des saccages, notamment au niveau de leur centre d’état-civil, lors des récentes manifestations, ne seront pas seules pour la réhabilitation de leurs édifices. Le ministre en charge des Collectivités territoriales a en effet promis l’accompagnement de l’Etat dans cette entreprise. «Le gouvernement prendra les dispositions nécessaires pour la reconstitution de ce qui peut l’être, en relation avec les maires. Evidemment ce ne sont pas tous les centres qui ont étaient saccagés. Pour les mairies qui ont eu ces problèmes, nous allons les encadrer et faire tout notre possible pour une remise en place de ces états-civils», a indiqué jeudi le ministre Omar Guèye. Coordonnateur départemental de la coalition présidentielle dans le département de Rufisque, il avait convié les autres responsables départementaux de Bby à une réunion à la mairie de Sangalkam pour faire le point suite aux derniers développements de l’actualité.
La mise à sac de certains centres d’état-civil a, d’après lui, remis au goût du jour l’impérieuse nécessité de basculer vers la digitalisation au niveau de ces structures. «Cela pose aujourd’hui la problématique de la numérisation et de la digitalisation», a-t-il dit, annonçant l’acquisition d’un financement de près de 20 milliards francs pour ce faire. «C’est un dossier sur lequel, sur instruction du Président Macky Sall, nous travaillons. Nous avons déjà un financement de 18 milliards avec l’Ue (Union européenne) et nous allons nous y atteler», a-t-il ainsi décliné.
Revenant sur la situation vécue dernièrement, la coordination départementale de Bby a salué le discours du président de la République du 8 mars caractérisé entre autres par l’appel au calme et à la sérénité. Les 13 partis signataires de la résolution se sont engagés à une mobilisation exceptionnelle et une vigilance accrue contre les forces déstabilisatrices. Ils ont, par ailleurs, exhorté le gouvernement à mettre en mode fast track les décisions prises par le président de la République lors du dernier Conseil des ministres.



Source link

Nakodal

Affaire Adji Sarr – Sonko : La tension monte entre Me El Hadji Diouf et Mame Mactar Guèye

Previous article

Halte à la banalisation des Institutions ! (Par Mamadou Biguine GUEYE)

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Politique