Politique

« Ce qu’il doit faire d’abord », Idrissa Seck fixe une condition à Sonko avant de faire une médiation auprès de Macky

0


Après le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome, c’est Idrissa Seck qui rend la parole ce samedi. Dans une déclaration, le président du CESE, collaborateur de Macky Sall, n’a pas manqué de critiqué Ousmane Sonko. d’ailleurs, il fait savoir qu’il n’ira voir Macky Sall uniquement si Ousmane Sonko demande à ses hommes d’arrêter le pillage puisque c’est lui qui le leur a ordonné, précise-t-il.

« J’ai été approché par des membres de la société civile, dont Alioune Tine, pour que je fasse une médiation politique auprès de Macky Sall. Mais je n’y mettrais ma main uniquement si mon jeune frère Ousmane Sonko fait une déclaration pour dire à ses hommes d’arrêter le pillage et la déstabilisation puisque c’est Sonko lui-même qui a clairement appelé à la violence et au pillage. C’est uniquement s’il fait ça, ou que si ses hommes le font pour lui puisqu’il est actuellement arrêté, que j’irai voir Macky Sall pour faire une médiation politique », a lancé Idrissa Seck, après avoir déclaré que le leader de Pastef est sans aucun doute le responsable des manifestations au Sénégal. 

Violences contre les journalistes : ‌L’Association Nationale des Caméramans Professionnels du Sénégal (ANCPS) dénonceSélectionné pour vous : Violences contre les journalistes : ‌L’Association Nationale des Caméramans Professionnels du Sénégal (ANCPS) dénonce



Source link

Nakodal

Simon Desthieux, force tranquille, remporte le sprint de Nove Mesto

Previous article

Manifestations : Encore un décès

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Politique