International

Guy Marius Sagna ou le dernier des mohicans (Moussa Gning) – YerimPost

0


L’histoire et la marche de l’humanité révèlent des hommes dont la dignité ainsi que le patriotisme font figurer parmi la constellation des grands noms qui ont profondément marqué le continent africain. Entre autres, il me semble judicieux de citer Patrice Lumumba qui aura marqué l’histoire du Congo par son engagement indéfectible au nom de la libération de son peuple de la domination des blancs. Kwamé N’Nkrumah, quant à lui, reste le pionner des Etats Unis d’Afrique et n’aura ménagé aucun effort pour la formation d’une identité supranationale. Thomas Sankara, le Che Guevara africain, le panafricaniste, l’anti-impérialiste inoculera à la jeunesse le sérum du nationalisme et de l’indépendantisme. Au Sénégal, Cheikh Anta Diop aura marqué les esprits. Néanmoins Guy Marius Sagna demeure, aujourd’hui, une fierté nationale. C’est une ‘’évidence évidente’’ !

Ah oui, Guy Marius Sagna, puisque c’est de lui qu’il s’agit !

Phonétiquement transcrit en wolof, Guy renvoie à cet arbre géant que l’on retrouve principalement en Afrique tropicale connu sous le nom de Baobab. Emblème du Sénégal avec le lion, le baobab se reconnait par sa longévité légendaire, son courage mais aussi et surtout sa résistance !
Ah oui, la résistance ! Elle coule dans les veines de Guy. Son omniprésence militante, son combat contre toute forme de néocolonialisme, sa lutte pour la restauration de l’état de droit, pour le respect des libertés individuelles et collectives, son engagement univoque et philanthropique font de lui la parfaite réincarnation de Thomas Sankara.

Présent sur tous les fronts au nom de l’intérêt supérieur de la nation, Guy reste ce baobab solidement chevillé sur ses racines, inébranlable, imperturbable et incorruptible.
A l’appel du peuple, il est toujours ponctuel.
D’ honnêtes citoyens de cet acabit se raréfient. Par voie de conséquence, Il apparait, à mon sens, comme le dernier des mohicans.

Guy, puisse Allah, dans son infinie bonté, veiller sur toi ad vitam aeternam !

Par Moussa Gning,
Le serviteur.





Source link

Nakodal

Le pape François exhorte la communauté internationale à un partage plus équitable des vaccins contre le Covid-19

Previous article

Du discours de ce 3 avril du président Macky Sall (Biguine Gueye) – YerimPost

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *