Justice

l’enquête classée sans suite pour prescription

0


L’enquête visant le politologue Olivier Duhamel, qui a reconnu avoir agressé sexuellement son beau-fils « Victor » Kouchner lorsque ce dernier était mineur, a été classée sans suite parce que les faits, qui se sont déroulés dans les années 1980, sont prescrits, a annoncé, lundi 14 juin, le procureur de Paris, Rémy Heitz.

Cinq mois après l’ouverture d’une enquête pour viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur mineur de 15 ans, « le parquet de Paris a procédé ce jour au classement sans suite de la procédure, en raison de la prescription de l’action publique », écrit le procureur dans un communiqué.

Lire l’enquête : Olivier Duhamel, l’inceste et les enfants du silence

Omerta et art du secret

« Ce motif de classement est retenu lorsque les faits révélés ou dénoncés dans la procédure constituent une infraction qui aurait donné lieu à poursuites de la part du parquet si le délai fixé par la loi n’était pas dépassé », explique encore le magistrat.

Le parquet de Paris avait diligenté une enquête préliminaire, le 5 janvier 2021, à la suite des révélations de Camille Kouchner, sœur de « Victor », dans son livre La Familia grande et dans les colonnes du Monde. Outre les viols et agressions sur son frère, elle y montrait un véritable système d’omerta dans l’entourage de M. Duhamel, au courant des actes répréhensibles du politologue.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Comment Olivier Duhamel, accusé d’inceste, a cultivé son art du secret

Le Monde



Source link

Nakodal

Cette demande touchante de Baba Maal à Macky Sall

Previous article

incident dans l’EPR chinois de Taishan

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Justice