Uncategorized

Pénurie de carburant et de gaz en vue

0


Avec plus de 70 stations services qui ont été vandalisées lors des émeutes pour la libération de Sonko, une réelle pénurie de carburant et de gaz butane se profile à l’horizon. les consommateurs sont avertis par le Secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal / Forces du changement (CNTS/FC), Cheikh Diop, qui révèle dans les colonnes du journal Le Soleil, que de nombreuses  stations services ont été saccagées, et que c’est  Total Sénégal qui a payé le plus lourd tribut avec 50 stations saccagées sur les 70 dénombrées.

Ensuite, viennent les stations Shell de Vivo Energy, 12 stations, Ola Energie, une dizaine et Puma Energie, une station saccagée lors des manifestations. D’où un risque réel de pénurie de carburant.  mais aussi de gaz butane, un produit utilisé au quotidien par presque tous les ménages sénégalais.

Les gendarmes sont entrés chez moi et ont commencé à tirer, la mère de la jeune fille blessée par balle témoigne (vidéo)Sélectionné pour vous : « Les gendarmes sont entrés chez moi et ont commencé à tirer », la mère de la jeune fille blessée par balle témoigne (vidéo)

« En plus des graves entraves au fonctionnement du système d’approvisionnement déjà éprouvé par la crise sanitaire de la Covid-19, si la situation perdure, il y a un risque de pénurie de carburant, et de gaz« , avertit-il, soulignant que cette situation risque également d’entraîner des « milliers » de pertes d’emplois.

Cheikh Diop appelle les manifestants à la raison et au sens civique pour « sauvegarder » l’intégrité physique du personnel et « préserver » leur outil de travail.



Source link

Nakodal

En Côte d’Ivoire, le parti d’Alassane Ouattara reste la première force du pays

Previous article

Les droits d’inscription aux universités seront gelés à la rentrée prochaine

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.