Uncategorized

SELECTIONS Sur sa menace de bloquer ses internationaux : Klopp a en ligne de mire un certain Arsenal-Liverpool du 3 avril

0


Jurgen Klopp menace de ne pas libérer ses internationaux pour rejoindre leur sélection lors de la trêve internationale de ce mois de mars. Au-delà de cette position liée surtout au Covid-19, le technicien allemand pense surtout au match Arsenal-Liverpool, calé trois jours après la trêve internationale, et qui pourrait être déterminant pour une place dans le Top 4.

A la veille du match Liverpool-Chelsea d’hier (0-1), Jurgen Klopp a fait une annonce forte en indiquant qu’il pourrait empêcher certains de ses internationaux de rejoindre leur sélection lors de la trêve internationale de mars.
«La Fifa a précisé que nous n’étions pas obligés de libérer nos joueurs. Je comprends que certaines sélections fassent pression, car elles ont des matchs importants, mais il faut également admettre que ce sont les clubs qui paient les joueurs», a pesté le technicien allemand. Avant d’ajouter : «Mais nous ne sommes certains de rien car certaines sélections vont peut-être changer la localisation de leur match (…). En tout cas, tout le monde est d’accord sur le fait qu’on ne laissera pas les joueurs faire une quarantaine de 10 jours dans un hôtel (après la trêve internationale).»
En fait, à travers cette sortie, le technicien allemand confirme ses soucis par rapport à la bataille qu’il va devoir livrer pour une place dans le Top 4, à savoir une place qualificative en Ligue des Champions. Une lutte à mort où il faudra avoir tous ses éléments sous la main.
Et si on jette un coup d’œil sur le calendrier d’après la trêve internationale (31 mars), on constate que Klopp n’est pas du tout gâté. En effet, quatre jours après, soit le samedi 3 avril, les Reds vont faire un déplacement à Londres pour rencontrer Arsenal. Un match à fort enjeu entre deux équipes qui se battent pour une place européenne. Entre temps, la bande à Sadio Mané va jouer Fulham, Leipzig en Ligue des Champions et Wolves ; avant d’aller en sélection.
Cette menace de Klopp qui veut retenir ses internationaux, pourrait concerner certains joueurs comme les Brésiliens Alisson Becker, Fabinho et Roberto Firmino, le Portugais Diogo Jota. Côté africain, il y a le Guinéen Naby Keïta, l’Egyptien Mohamed Salah et le Sénégalais Sadio Mané.
L’attaquant des Lions, si on se fie au délai maximum de 10 jours de quarantaine à son retour au Royaume-Uni après le match contre l’Eswatini (30 mars), pourrait rater le voyage de Londres (le 3 avril). Comme d’ailleurs ses autres coéquipiers cités plus haut. Selon la Fifa, les clubs pouvant empêcher les joueurs de partir en sélection s’ils doivent être mis en quarantaine pendant cinq jours ou plus à leur retour.
On comprend du coup les inquiétudes de Klopp qui est dans le dur et qui vient d’enregistrer un énième revers hier soir à domicile face à Chelsea de Edouard Mendy.



Source link

Nakodal

Plus de 30 mille charrettes recensées à Touba et Mbacké : Les conducteurs hippomobiles à l’école de la sécurité routière

Previous article

Le gouverneur de Dakar prend une nouvelle décision (document)

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *