Politique

Triste sort pour la plateforme créée par Bara Ndiaye et dédiée aux sénégalais, l’entreprise « volée » par son propre ami

0


A qui faire confiance dans un pays où même tes amis peuvent te poignarder dans le dos. M. Bara Ndiaye ne contredira sûrement pas Montek Ahluwalia lequel disait que la confiance pousse aussi lentement qu’un cocotier, mais tombe aussi vite qu’une noix de coco. Pour ceux qui ne connaissent pas Bara Ndiaye, c’est le fondateur de l’Agence Multiservices Sénégalaise (AMS). Une entreprise innovante en plein ascension qu’il avait ensuite confiée à un de ses amis, en la personne d’Assane Fall. Ce dernier a fini par faire de sa vie un enfer.

Pour Bara Ndiaye, il n’est pas envisageable de laisser tomber et fera tout pour récupérer son bien. Depuis plus d’un an, il livre une véritable bataille juridique.

Bara Ndiaye, le président fondateur de l'AMS sur la situation au Sénégal : « L’heure est à la sérénité et à l’union nationale »Sélectionné pour vous : Bara Ndiaye, le président fondateur de l’AMS sur la situation au Sénégal : « L’heure est à la sérénité et à l’union nationale »

La rédaction de SeneNews relayait antérieurement l’histoire rocambolesque de Bara Ndiaye. Fondateur de l’AMS qu’il a lancée dans les fonds baptismaux en 2018, au Sénégal, le sieur Ndiaye avait misé sur son amitié avec Assane Fall pour faire prospérer son entreprise. L’AMS, c’est un projet de grande envergure et au potentiel primé qui regroupe les professionnels du droit, ceux de la technique, les administrations, le secteur sanitaire, entre autres. Cette offre complète de services était donc novatrice au service des citoyens et des entreprises.

De là, Bara Ndiaye a décidé de voir grand en y associant son ami. Erreur. « Basé à Paris, j’ai construit l’entreprise intellectuellement avec mes fonds propres pendant 3 années avant de le lancer au Sénégal en 2018 ». Concernant l’entrée de son associé à l’AMS, M. Ndiaye exprime sa déception et le sentiment de trahison.

Bara Ndiaye motivé par de bonnes intentions…

« Voulant aider mon ami d’enfance du nom de Assane François Fall, qui était à cette époque sans activité, j’ai souhaité l’associer à ce projet en lui proposant 10% dans le capital que j’ai avancé à 100% et effectivement il était d’accord. Seulement, après avoir tout ficelé, Assane m’a demandé de lui donner 15% en lieu et place de 10%. Là aussi, j’ai cédé en me disant que c’était dans l’intérêt du développement de l’entreprise. Mais Assane Fall en voulait davantage en exigeant en plus de son dividende des 15% de recevoir un salaire mensuel de 500.000 Fcfa J’ai fini par lui attribuer 400.000 Fcfa mensuel, plus 15 % de là. Que voulait-il de plus ? Au début j’avais objecté, car ce n’est pas ce qui était convenu au départ ».

Cependant, précise le PDG de l’AMS, « au bout de quelques mois, je me suis rendu compte que Assane François FALL n’avait pas respecté les clauses de nos accords, ni aucunes directives permettant la bonne gestion d’AMS. Figurez-vous que Monsieur FALL avait même mis la carte bleue de la société à son nom, une grave erreur de la part d’un gestionnaire… ».

Berné par son ami, son avocat est seul au monde, et par ailleurs Bara Ndiaye a été débouté de toutes ses demandes par le tribunal de commerce hors classe de Dakar. Aujourd’hui, son entreprise lui file entre les doigts et aucune justice n’est rendue.

Imaginez donc la peine que ce digne fils du pays peut ressentir après avoir bâti de ses neurones et ses mains une entreprise qu’il a durement financé. Après avoir fait confiance à un ami, qui par essence, devait s’atteler à la réussite du projet, Bara Ndiaye se retrouve dans une impasse bloquée volontairement par ce soi-disant ami. Quel ressenti quand on se sent trahi ? Aujourd’hui, l’affaire prend des proportions encore plus dangereuses que la pudicité ne saurait cautionner la divulgation.

Quoi qu’il en soit ce fils du pays, nommé d’une part Callebasse d’Or et d’autre part nommé parmi les 50 personnalités les plus influentes de l’Afrique de l’Ouest, Bara Ndiaye se refuse de perdre espoir dans le changement des mentalités et une prise de conscience par toute personne qui veut faire avancer notre cher pays.

L’affaire est toujours entre les mains de la justice.

SeneNews est le site web d’actualité du Sénégal qui traite de l’actualité politique, l’actualité économique, l’actualité du sport et de l’actualité de société. Vous pouvez retrouver notre fil de l’actualité tous les jours. Aussi, l’actualité en temps réel, le suivi le fil de l’actualité du sport au Sénégal et dans le monde, l’actualité people et les tendances de la mode et de la beauté, toutes les vidéos publiées dans la toile qui concernent l’Afrique et le Sénégal, ainsi que la vie des étudiants. Présent aussi sur tous les réseaux sociaux Facebook, twitter, YouTube, Tiktok, Instagram,…SeneNews offre une large gamme d’articles. Vous pouvez aussi tous les articles Premium SeneNews qui sont mis à disposition de nos lecteurs. Nos applications mobiles sont aussi disponibles en téléchargement gratuit sur Apple Store et sur Google Play.Restez connecté au Sénégal et à l’Afrique grace à tous les canaux d’information mis à disposition par votre magazine d’information en ligne.





Source link

Nakodal

un ancien directeur de la BBC démissionne de la présidence de la National Gallery

Previous article

« Ce que je vous exhorte à faire », l’autre déclaration de Serigne Mountakha au président Macky Sall

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

More in Politique